Le secteur hôtelier de Bruxelles résiste mieux à la crise

Selon PWC, en 2012, l’hôtellerie à Bruxelles à moins souffert que dans d’autres villes européennes. En 2013, une croissance est également prévue malgré la persistance de la crise.

Une croissance du revenu par chambre sera encore possible  en 2013 mais de manière plus limitée qu’auparavant. Les croissances sont attendues à Saint-Pétersbourg (+7,3%), Moscou (+5,2%), Paris (+5%), Francfort (+3,5%) et Berlin (+3,2%).

En Belgique, le taux d’occupation est de 68,5% et le prix moyen par jour de 104,81 euros. Ces chiffres sont au-dessus de la moyenne des dix dernières années principalement grâce à un marché des nuitées d’affaires (53% du total).

2013 représentera un challenge pour le secteur. Il faudra attirer de nouveaux clients et garder les existants.

Vous pouvez laisser un commentaire ci-dessous. Pinng n'est actuellement pas autorisé

Ecrire un commentaire