Les recherches Google Maps montrent les habitudes de voyage

Google mapsGoogle Maps a inspecté les recherches les plus fréquentes sur son site cet été

L’équipe de chercheurs de Google Maps s’est amusée à regarder comment les habitants de l’hémisphère nord avaient organisé et passé leurs vacances cet été. Ils se sont appuyés sur les requêtes de recherche formulées sur maps.google.com entre la fin du mois de mai et le début de celui de septembre, et ce dans plusieurs pays.

Ces chercheurs considèrent en effet qu’inspecter, pour chacun de ces pays, quelques-unes de recherches les plus fréquentes ou les lieux les plus souvent demandés fournit une indication sur la manière dont les personnes ont passé leur été dans le monde.

Les recherches sont d’abord fonction de la région

Google constate ainsi que les nord américains ont d’abord cherché les meilleures plages. Google se demande d’ailleurs si c’était pour mieux résister à la canicule de cet été, puisqu’en Espagne, en France et en Italie ce sont les piscines communales qui ont été les plus cherchées. Au Royaume-Uni en revanche, que Google qualifie de destination « plus fraîche », ce sont les activités en salle qui auront eu la faveur des recherches : salles et terrains de squash, bars, autres salles de sport.

Mais surtout, et comme on pouvait s’y attendre, les recherches se sont focalisées sur les voyages, et principalement pour les solutions d’hébergement dans à peu près toutes les régions du monde analysées par Google.

Beaucoup des destinations recherchées concernaient d’abord des sites extérieurs

Les recherches les plus populaires aux USA concernaient ainsi les parcs nationaux américains et les îles hawaïennes. En Europe et au Canada ce sont les parcs nationaux ou régionaux, les zoos et les jardins qui apparaissent dans le haut des recherches les plus fréquentes. Google Maps aura également constaté que les lieux majeurs pour chaque pays étaient aussi les plus fréquemment recherchés : les chutes du Niagara au Canada ; la Tour Eiffel en France, le Taj Mahal en Inde ou l’Empire State Building à New York par exemple.

Les Jeux Olympiques de Londres 2012 auront également influencé ces recherches. Le Stade de Wembley et le Stade Olympique ont été les endroits les plus cherchés pour tout le Royaume Uni cet été.

Quelle conclusion en tirer ?

Est-ce parce que ces sites sont les plus visités dans le monde qu’ils sont les plus cherchés sur Google Maps, ou bien l’inverse ? L’équipe de Google Maps ne statue pas sur cette question, mais dit en revanche que les habitudes de voyage sont clairement inscrites dans son historique des requêtes, celles formulées sur son site de recherche spécialisé.

(Source : Google Maps – Lat-Long Blog)

Vous pouvez laisser un commentaire ci-dessous. Pinng n'est actuellement pas autorisé

Ecrire un commentaire