En France, l’e-tourisme représente désormais 33 % de l’e-commerce

Quand les pros du jeu en ligne s’intéressent à la consommation des internautes sur la toile, on apprend que c’est l’e-tourisme qui sort son épingle du jeu en France, et que la part des sites de jeux en ligne dans le chiffre d’affaires total de l’e-commerce est finalement en baisse !

80 % du chiffre d’affaires concentré sur 3 secteurs

C’est le bilan que tirent NetBet.fr et Livepartners, deux géants du jeu en ligne, dans une étude qu’ils ont réalisée conjointement au mois de décembre 2012. E-tourisme, sexe et rencontres, et jeux en ligne sont les trois secteurs qui sortent du lot, dans cet ordre, en termes de part de marché sur la toile.

1. L’e-tourisme

Avec 33% du chiffre d’affaires du commerce en ligne, l’e-tourisme est en tête des activités en France. Il est vrai que 82% des français utilisent aujourd’hui le Web pour réserver leurs vacances, que ce soit à partir de leurs PC ou de leurs équipements mobiles : les applications pour smartphone sont de plus en plus prisées à cet effet. Les équipements nomades semblent parfaitement intégrés aujourd’hui dans les habitudes de consommation liées au tourisme, ce qui ne semble pas totalement illogique !

En attendant, et pour un chiffre d’affaires d’environ 16 milliards d’euro, le secteur de l’e-tourisme se sera emparé en 2012 de la plus grosse part du gâteau. C’est là un fait nouveau.

2. Sexe et Rencontres

Les français ont aussi beaucoup dépensé dans ce secteur. A hauteur de 13 milliards d’euro, soit 27% du chiffre d’affaires du commerce en ligne, c’est le deuxième poste le plus prisé des français. Ce n’est là, par contre, pas vraiment une nouveauté.

3. Les Jeux en Ligne

Avec un peu moins de 10 milliards d’euro de chiffre d’affaires en 2012, soit 20% de l’e-commerce en France, les jeux en ligne sont finalement en légère perte de vitesse par rapport à 2011, puisqu’ils représentaient alors 27% du gâteau.

Le chiffre d’affaires total de l’e-commerce en France représente donc 2,4% du PIB national

On tire de ces chiffres quelques autres indications. D’abord, l’ensemble des autres activités de commerce en ligne – c’est-à-dire hors tourisme, sexe, rencontres et jeux – représentent aujourd’hui 20% seulement du chiffre d’affaires de l’e-commerce en France. Cela semble peu, une fois mis en rapport avec le nombre de Français qui achètent des biens en ligne. Et puis, avec un montant total de 48 milliards d’euro en 2012, le chiffre d’affaires de l’e-commerce représente donc 2,4% des 2 000 milliards d’euro du PIB français.

Vous pouvez laisser un commentaire ci-dessous. Pinng n'est actuellement pas autorisé

Une réponse à “En France, l’e-tourisme représente désormais 33 % de l’e-commerce”

  1. Séjour découverte dit :

    En effet, c’est plus convenable et plus facile de trouver des idées de séjour ou des paquets touristiques sur le web et de réserver et payer en ligne les locations de vacances, les billets d’avion etc.

Ecrire un commentaire