La société belge TagTag City élue start-up européenne de l’année 2012

Logo TagTac CityAu mois de juin dernier le jeune société belge TagTagCity.com a été élue start-up européenne de l’année par un groupe d’investisseurs rassemblés à Luxembourg.

Créée par trois passionnés, Olivier Poulaert pour le tourisme, Geoffroy Simon pour la technologie et Stijn Vander Plaetse pour l’innovation, cette petite entreprise a tagué depuis le mois de mars 2012 les monuments de Bruxelles et de Knocke-Heist à l’aide de puces NFC (pour Near Field Communication, des puces permettant une communication en champ rapproché), à l’aide de codes QR (pour Quick Response code, les équivalents en 2 dimensions des codes à barres) et à l’aide d’URL raccourcies. Ces tags sont tous accessibles aux téléphones mobiles des visiteurs.

Elle s’est appuyée pour cela sur l’Office du Tourisme Bruxellois et sur la ville de Knokke. C’est une caractéristique de cette start-up, qui préfère travailler directement avec les villes plutôt que de mobiliser des équipes entières de commerciaux pour aller à la rencontre des commerçants. A charge pour ces villes de sensibiliser ensuite les commerces. Depuis le mois de mars, TagTag City a ainsi placé près de 2 500 tags dans ces deux villes.

L’intérêt pour le visiteur est de pouvoir accéder à des informations sur un site ou un lieu en scannant les tags qui y sont placés. Les fonctions de géo-localisation des smartphones sont aussi utilisées par la société afin d’assister la visite de la ville.

TagTag City élargit son offre également aux commerçants, en leur proposant l’hébergement de leurs sites mobiles sur sa plateforme. Les commerces peuvent y fournir des informations très basiques (horaires d’ouverture par exemple), des informations plus complètes ou plus construites, mais aussi des promotions accessibles seulement aux clients qui auront scanné leurs tags.

La prochaine étape sera pour l’entreprise de taguer cinq nouvelles villes belges, dont Mons et Liège par exemple, d’ici à la fin de l’année 2012. Elle espère s’étendre dès 2013 à l’international. Pour ce faire, TagTag City souhaite à présent lever des fonds rapidement pour un montant de 400 à 500 000 euro.

Son titre de start-up européenne de l’année devrait l’y aider !

Vous pouvez laisser un commentaire ci-dessous. Pinng n'est actuellement pas autorisé

Ecrire un commentaire